WWW.TRANSPORT-EXPORT.NET
NOUS VOUS ACCOMPAGNONS A L'INTERNATIONAL !
 

SOMMAIRE

ULYSSE LE GRAND NAVIGATEUR

La Guerre de Troie

Les Voyages d’Ulysse
Les Cartes de Voyages d’Ulysse

ULYSSE LE GRAND NAVIGATEUR
Ulysse (en grec odusséus) héros de la mythologie grecque, immortalisé par l’œuvre de Homère (poète IX siècle av JC) dans l’Iliade et l’Odyssée, les deux grandes épopées de l’antiquité grecque, est renommé pour son courage, sa prudence, sa ruse et son intelligence qui lui permirent d’éventer tous les pièges et de surmonter les plus redoutables périls
.

Vign_1_homere
 
Ulysse roi de l’île ionienne d’Ithaque, petit territoire très accidenté, peu fertile et médiocrement peuplé, vivait paisiblement aux cotés de son épouse Pénélope et de son fils Télémaque. L'expédition de Troie à laquelle il tenta tout d’abord de se dérober, marqua le début de ses aventures. Durant le siège, Ulysse affirma sans cesse sa valeur, mais c’est sur le chemin de retour que les épreuves s’accumulèrent.
 

La Guerre de Troie

D’après la légende, le prétexte de cette guerre avait été plutôt futile : la beauté d’Hélène.

Vign_2_helene
 
Celle-ci, fille de Zeus (père des dieux et des hommes) et épouse de Ménélas roi de Sparte, fut enlevée par le berger Pâris fils de Priam, roi de Troie. Pour la délivrer, Ménélas fit donc appel aux autres chefs grecs, qui groupèrent un millier de navires sous la direction de son frère Agamemnon.

La plupart accoururent avec joie, ravis de détruire une cité rivale. Troie etait en effet une ville réputée riche en or et en bronze, tout a fait digne d’intérêt pour des pillards professionnels.

Arrivant à Troie, les Grecs trouvèrent une ville puissamment fortifiée et dirigée avec énergie par Priam et ses fils.

Ne disposant pas de matériel suffisant, les Grecs ne purent prendre la ville d’assaut. Ils se condamnèrent à soutenir un très long siège chacun des adversaires prenant tour à tour l’avantage. Là où la force échouait, il fut convenu que la ruse pouvait réussir. Ulysse fit construire un énorme cheval de bois que les assaillants firent semblant d’honorer d’une façon toute particulière.
 
Vign_3_trojanhorsemythimage11
 
Puis, faisant mine de lever l’ancre, ils laissèrent le cheval aux mains de leurs adversaires. Sans se méfier, les Troyens introduisirent leur prise mystérieuse à l’intérieur de la ville. Or, Ulysse et ses compagnons s’étaient cachés dans le flanc creux de l’animal, et, profitant de la nuit, surprirent les Troyens dans leur sommeil et ouvrirent les portes à l’armée grecque. La ville fut incendiée et les hommes massacrés (vers 1280 av JC).

La victoire des grecs sur Troie fut cependant sans lendemain ; les héros rentèrent dans leurs foyers après plusieurs aventures.

Les Voyages d’Ulysse

Pour retrouver son royaume d’Ithaque, il faudra à Ulysse dix ans d’aventures, au péril des tempêtes, des récifs, des monstres et des sortilèges.

Ulysse est en effet, victime de la colère de Poséidon dieu de la mer qui le détourne constamment de sa route vers Ithaque par des vents défavorables. Ce dernier ne lui a jamais pardonné d’avoir crevé l’œil unique de son fils, Polyphème, par un pieu d’olivier brûlant pendant son sommeil.

La première escale d’Ulysse est au pays des Lotophages (Djerba) dont les habitants se nourrissent de la fleur du lotos qui procure l’oubli.
 
Vign_4_carte_lotophages
 
Après de nombreux jours de voyages, les Grecs abordent au pays des cyclopes, géants à l’œil unique. L’un d’eux, Polyphème, les retient prisonniers dans sa grotte et tue six d’entre eux pour en faire son repas. Ulysse décide alors de se venger de ces actes barbares en lui crevant l’œil après l’avoir enivré.
 
Abordant ensuite l’île de la magicienne Circé qui a pour habitude de transformer en animaux tous les étrangers qui se présentent à sa vue, Ulysse voit ses compagnons transformés en porcs après avoir bu un breuvage maléfique. Mais Ulysse par sa ruse réussit à déjouer le sort de la magicienne et délivrer ses compagnons du sortilège grâce à une herbe magique fournie par Hermès (Dieu Grec compagnon des voyageurs).

Reprenant la mer, un danger plus grave attend Ulysse et ses compagnons : les sirènes, femmes au corps d’oiseau et au chant ensorcelant, attiraient les marins vers les rochers, où le navire vient s’échouer. Prévenu de ce danger par Circé, Ulysse ordonne à ses marins de se boucher les oreilles de cire, de l’attacher au mat et de ne le détacher sous aucun prétexte. Ainsi il peut entendre le chant des sirènes sans mener son équipage vers une mort certaine.
 
Vign_6_ulysse
 
A la suite d’un naufrage, Ulysse perd six de ses hommes les plus forts, il parvient seul chez la nymphe Calypso reine de l’île d’Ogygie, qui l’accueille et le retient sept années en lui proposant l’immortalité bienheureuse des dieux. Mais Ulysse, fidèle à son épouse Pénélope, refuse de rester avec elle. Il aura fallu une intervention d’Athéna (fille de Zeus, protectrice des héros et de la cité) auprès des dieux pour qu’Ulysse puisse repartir. Ulysse commence alors la construction d’un radeau et le cinquième jour, Calypso le laisse partir après lui avoir offert des présents et un vent favorable. Mais une fois encore, Poséidon le fait échouer. Ulysse réussit à atteindre une plage et tombe d’épuisement sur une cote de Phéacie (Corfou) où l’accueille la jeune Nausicaa, fille du roi, qui lui donne des vêtements et lui indique comment se rendre à la ville et au palais de son père, le roi Alcinos.

Après lui avoir raconté son histoire, le roi apprête un navire pour le retour d’Ulysse dans son royaume.

Les Phéaciens le ramènent dans son île natale avec de splendides présents. Mais dix ans ont passé depuis son départ, personne ne le reconnaît sauf son chien.

Pis encore, sa femme le croyant mort est sur le point de se remarier avec l’un des prétendants auxquels elle résiste depuis dix ans. Ulysse se fait reconnaître en tuant ses rivaux au moyen d’un arc que lui seul pouvait utiliser. Il pourra dés lors reprendre une existence normale, s’occuper de sa famille et de ses terres.
Les Cartes de Voyages d’Ulysse

Trois hypothèses différentes et incompatibles ont été proposées par les savants et les navigateurs :

La première soutenue en France en particulier par Victor Berard qui a consacré une partie de sa vie à tenter de retrouver en Tunisie, à Malte etc. les traces du passage d’Ulysse, prévoit un parcours de la méditerranée réelle, de l’Asie mineure jusqu'à Gibraltar (les colonnes d’Héraclès).
 
La seconde hypothèse soutenue en France par Gabriel Germain est inspirée de l’œuvre de Homère (l’Odyssée).

D’après cette hypothèse, l’itinéraire d’Ulysse comporte une part dans le monde réel et une extrapolation dans un monde qui relève de l’imaginaire (géants, mangeurs de lotos, magiciennes, sirènes, etc..).

Enfin, d’après la dernière, Ulysse serait allé dans l’Atlantique, jusqu’en Islande. Cette hypothèse a été soutenue par le navigateur Alain Bombard qui a tenté de refaire le même voyage pour prouver qu’elle était possible.

Derrière l’histoire légendaire d’Ulysse se dessine l’image du héros persévérant : en plusieurs années de guerre et d’aventures errantes, il ne désespère jamais. Curieux de tout, incapable de fuir devant les épreuves les plus inattendues ou d’abandonner les siens, il se tire d’affaire par le courage, le savoir-faire et la ruse. Surtout, il est fidèle, en refusant l’immortalité chez Calypso pour rejoindre son épouse Pénélope.
 
Vign_8_ulysseetpenelope-copie-1
 
Ulysse symbolise, en outre, les qualités fondamentales du colonisateur grec. Homère écrit au moment où va s’affirmer l’expansion maritime de la Grèce d’Asie ; Ulysse est bien celui qui ouvre hardiment, mais en un périple terriblement brouillé, des voies nouvelles dans les mers du couchant aux villes commerçantes de la Grèce archaïque.

En raison de son caractère de voyageur fabuleux, découvreur de terres inconnues, on attribua à Ulysse la fondation de nombreuses cités en Laconie, en Arcadie, et en Afrique, qui lui vouèrent un véritable culte.

Habib KRAIEM

Créer un site avec WebSelf